Biographie

photo: Teresa Suarez, Théâtre 14, Paris.

Luna grandit dans le cirque et se fait remarquer sur l’île de La Réunion, à l’âge de 11 ans par un clown ancien chanteur d’opéra qui remarque son talent.

A l’âge de 14 ans elle chante pour la première fois dans des bars de Ménilmontant ses standards de jazz préférés : Nature Boy, Desafinado et Caravan. C’est à 16 ans qu’un ukulele lui tombe dans les mains sur le train de Ringling Bros Barnum and Bailey Circus aux Etats-Unis et qu’elle commence à composer. Ce sera pour elle son outil d’accompagnement, d’indépendance et de création. Elle forme son premier duo, Youque and Fly avec lequel elle jouera dans la rue et gagnera des tremplins jeunes talents. Tout bascule lorsqu’elle découvre les musiques du monde à 17 ans et décide de partir en Inde chanter avec un groupe du Rajasthan pendant trois mois. Après cette tournée, elle part en Suède pour des projets « Ethno » qui regroupe des musiciens du monde entier, en collaboration de musique traditionnelle. Burkina Faso, Croatie, Indonésie, Etats-Unis, elle voyage pour comprendre et saisir les différences et composer de manière plus créative.

Clip Rain

Elle décide ensuite d’étudier l’ethnomusicologie à l’Université de SOAS (Londres) pour approfondir ses connaissances. Diplôme en poche, Luna est aujourd’hui de retour sur Paris pour finir son premier album et jouer avec son groupe : le Luna Silva Band. Produit par Alban Moraud (Harmonia Mundi, Moriarty), cet album a la particularité de présenter des enregistrements de Luna de 18 à 23 ans , de l’adolescente à la femme.

Son quartet ukulele/voix, guitare, contrebasse, et percussion mêle des tendances de musiques actuelles mélangées aux musiques du monde entier. Dans un monde de plus en plus connecté, la musique de Luna Silva fait écho et résonne au-delà des frontières.